Votre panier
Votre panier est vide.

Profitez de la livraison offerte et de 40% de reduction avec le code "blinx" jusqu'à dimanche

Fempowerment

 

Bien que les femmes aient désormais accès aux mêmes cursus et scolarité que les hommes, il y a encore beaucoup d’inégalités invisibles.

Les femmes veulent faire des études !

Oui, le taux de réussite féminin au bac est plus élevé que celui des hommes. De la même façon, elles sont de plus en plus à choisir une voie générale (et non professionnelle) et à continuer après le bac.

Le choix des études est teinté de stéréotypes

Les chiffres sont là : si les femmes réussissent (souvent mieux que les hommes dans leurs études), on les empêche souvent de décider de leur orientation.

Cette orientation sexuée commence dès le lycée dans le choix du baccalauréat (79,5% de femmes en section L contre  46,7% en S) et continue dans les études supérieures. En effet, les femmes sont souvent orientées vers des filières courtes souvent dans le service à la personne ou littéraire avec peu d’apprentissage. Il y a d’ailleurs beaucoup moins de filles faisant des classes préparatoires. Elles représentaient seulement 43% en 2017. Les stéréotypes de genre sont encore bien présents !

L’argent un frein pour les études 

Le financement des études est un frein pour faire des études longues. En effet, 55% des étudiants disent ne pas avoir assez d’argent pour couvrir leurs dépenses mensuelles. C’est pourquoi 46% cumulent un job étudiant. Pour ne pas être lourd pour leur famille, beaucoup choisissent des études courtes. 

La Bourse Blinx

En prenant en compte les stéréotypes sexistes et ce frein financier, on comprend que les femmes sont d’autant plus désavantagées dans le choix de leurs études. 

Face à ce constat, Blinx a décidé d’intervenir en soutenant des femmes dans leurs études. Désormais, Blinx alloue un budget pour aider financer les études de 10 filles chaque mois. Pour postuler à la Bourse Blinx, merci d'envoyer un e-mail à bourses@blinx.fr