Votre panier
Votre panier est vide.

NOEL: RECEVEZ VOS CULOTTES A TEMPS ET PROFITEZ DE -30% AVEC LE CODE "NOEL"

MST et IST : Tests, symptôme et dépistages

MST IST

Les MST/IST sont un sujet de société ! En effet, elles sont de plus en plus fréquentes chez les jeunes ces dernières années. Symptômes, dépistage, diagnostic et soins, Blinx Underwear vous explique tout !

1. MST et IST : c'est quoi ?

Vous l’aurez compris, aujourd’hui on vous parle des maladies sexuellement transmissibles ou infections sexuellement transmissibles. En effet, ce terme, on le connaît, mais que se cache-t-il derrière ? 

Définition d'une MST/IST

Déjà, pour être clair sur les termes MST et IST : c’est la même chose ! Mais l’IST va remplacer le terme MST. 

Les IST peuvent avoir 2 sources : 

  • Des bactéries ou parasites, par exemple syphilis, chlamydia, trichomonase et la gonorrhée
  • Des virus, comme le VIH, l'herpès, l’hépatite B ou le papillomavirus

Ces infections ne sont pas toutes traitables et n’ont pas forcément de symptômes ! Voilà pourquoi la sensibilisation est importante ! 

Et comment attraper une IST ? 🦠

Comme son nom l’indique : elles sont sexuellement transmissibles. On peut donc en attraper lors de rapports non protégés ! Vous pouvez en attraper en étant en contact avec d’autres muqueuses. 

Pour rappel, il n’y a que le préservatif qui protège des MST !

MST


Mycose vaginale, cystite...c’est quoi ? 

Pour la mycose vaginale, ce n’est pas une MST/IST. Même si elle peut se contracter lors d’un rapport sexuel, elle ne correspond pas à une MST/IST.

Pour la cystite, c’est une infection urinaire, l’origine est donc bactérienne. Toutefois elle n’est pas transmissible à son partenaire.

A l’inverse, une relation sexuelle peut amplifier votre inflammation ! Il faut faire attention, boire de l’eau et du jus de cranberries. 🛀

2. Les MST/IST les plus répandues

Le VIH

Le VIH ou virus de l’immunodéficience humaine  est un virus qui affaiblit les défenses immunitaires. Le corps perd ses armes pour se défendre contre les autres maladies. 

Le VIH se transmet de 4 façons : par le sang, le sperme, les sécrétions vaginales et le lait maternel. Il n’y a pas de symptôme. Pour le moment, il n’y a aucun traitement pour supprimer le VIH du corps humain.

Aujourd'hui en revanche, il existe des traitements (en général assez lourds) qui permettent aux séropositifs de vivre plus longtemps. 

Blinx

L’herpès génital 

On peut attraper deux types d’herpès (attention aux termes techniques)

  • le virus HSV1, présent sur le haut du corps
  • le Virus HSV2, présent sur le bas du corps

L'herpès se soigne facilement : c’est une sorte de petites lésions/cloques autour de la bouche pour le premier cas et sur les parties génitales dans le deuxième. 🩹

On parle de poussées d’herpès. Il revient donc régulièrement. L'herpès est assez douloureux, il ne faut surtout pas gratter pour ne pas aggraver l'inflammation ! 

Heureusement vous pouvez traiter les crises d’herpès : il existe des médicaments adaptés qui minimisent la douleur notamment. Par contre on ne peut pas supprimer le virus. Sachez que l'herpès concerne 20% de la population française.

La Chlamydia 

Sous ce petit nom bucolique se cache une IST pas cool du tout. Les chlamydias sont hyper contagieuses et touchent plutôt les femmes (71%). 🙊

D’ailleurs les contaminations sont en plein boum : en France on a diagnostiqué 30% de cas de plus par rapport à 2017.

A l’origine des chlamydias : une bactérie la Chlamydiae Trachomatis. Elle se transmet par voie orale, anale et vaginale. Dans la plupart des cas, il n’y a pas de symptôme ( 45% des cas). Il faut donc se faire tester pour savoir. 

Dans le reste des cas, les symptômes sont pour la femme des spottings, des brûlures en urinant, des douleurs lors des rapports… Il existe des antibiotiques efficaces contre la chlamydia. 

 MST IST

La syphilis 

La syphilis vous rappelle plutôt les poètes du XIXème ? Détrompez-vous, il y a de plus en plus de cas ! La syphilis se transmet plutôt entre hommes ! 

L’hépatite B

L’hépatite B a une origine virale et est assez grave. Comme le VIH, elle se transmet lors de relations sexuelles, par le sang et par d'autres fluides corporels. Le virus va affaiblir votre foie et peut entraîner des inflammations, voire le cancer du foie. La gravité dépend de la phase de diagnostic de l’hépatite. Au départ, il n’y a pas toujours de symptôme, donc il faut aussi se faire tester pour savoir si on est infecté. A contrario, lorsqu'il y en a, les symptômes principaux sont des douleurs abdominales, perte d’appétit,  de la fièvre, des nausées... Notez qu’il existe un vaccin préventif ! 💉

On estime que 3 à 6% de la population mondiale a l’hépatite B. 

VIH dépistage

Comment faire pour les éviter ! 

On vous l’a dit et on vous le redit ! Pour éviter les MST/IST il faut se protéger lors des rapports sexuels ! La seule façon efficace c’est le préservatif. En effet, c’est le seul contraceptif qui empêche la transmission des maladies. Si vous avez une autre méthode de contraception (si vous prenez la pilule ou que vous avez un anneau, un patch, un stérilet...) il est indispensable de mettre en plus un préservatif. 


Il faut éviter de “faire confiance” à son partenaire, même si vous le connaissez un peu. Vous l’avez vu, plusieurs MST/IST sont asymptomatiques. Cela signifie que le malade n’est pas forcément au courant qu’il est infecté. Mieux vaut donc prévenir que guérir, comme on dit !

Et avec mon partenaire régulier ? 

En cas de rapports réguliers et exclusifs, vous pouvez enlever le préservatif, à condition de vous faire tester tous les deux (vous et votre partenaire), pour être sûr qu’aucun de vous n‘a de MST. 

Si on vous dépiste une MST, il faut en priorité contacter vos anciens partenaires pour les informer. L’un d’eux en est à l’origine ! 

MST depistage

MST/IST : quand et comment se faire dépister ? 

Tout dépend de la maladie ! Il y a souvent une période d’incubation. Rien ne sert de courir se faire dépister 30 minutes après un rapport. 

Ce qu’il faut retenir c’est qu’il faut attendre :

4 semaines pour la syphilis

4 à 8 semaines pour l’hépatite B

6 à 12 semaines pour le VIH 

2 semaines pour les chlamydia 

Vous pouvez vous dépister dans les centres de dépistages ou dans un laboratoire. On vous conseille de voir votre médecin en amont pour qu’il vous prescrive le test ! 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés