Votre panier
Votre panier est vide.

🥳 RED FRIDAY 🥳 : -60% ET LIVRAISON OFFERTE AVEC LE CODE REDFRIDAY

Le spotting (ou légères pertes de sang) : tout ce qu'il faut savoir

Spotting Blinx cycle menstruel

Tiens tiens tiens qu’est ce que c’est, ces pertes de sang dans votre culotte ? Ce n’est pourtant pas déjà le moment de vos règles ! Et bien ce sont des spottings. D’où viennent-ils ? Sont-ils dangereux ? On vous dit tout sur le spotting !

1. C’est quoi les spottings ?

Les spottings : définition

Les spottings correspondent à des pertes de sang qui ne sont pas des règles. Ils arrivent donc en dehors de la période de règles. Ces saignements peuvent être plus ou moins réguliers et leur couleur varie. Ce saignement est anormal, votre corps vous indique donc qu’il y a un petit dérèglement. Dans la plupart des cas, il n’y a rien de grave. Vous avez des spottings ? Normal ! C’est assez courant, la plupart des femmes en ont déjà eues.


English please !  Spotting vient de l’anglais “spot” un point ou une tâche.

 

Spotting perte de sang grossesse Blinx

C’est quoi la différence avec les règles

Alors non, les spottings sont différents des règles. L’origine, le flux, la couleur et la régularité ne sont pas les mêmes ! 

Déjà, les règles sont assez régulières car elles font partie du cycle menstruel. En effet, les règles sont le résultat de variations hormonales pendant le cycle. Elles correspondent à la phase du cycle où l'endomètre (la paroi interne de l’utérus) est éliminée s’il n’y a pas eu de fécondation. Elle dure entre 3 et 7 jours et se déroule tous les 21 à 35 jours. Les règles sont composées de tissus et de sang 📅

Au contraire, les spottings correspondent à des micro saignements très ponctuels. Les spottings n’ont rien à voir avec le fonctionnement naturel du cycle. La couleur des spottings varie selon son origine et le flux est très faible. 


Le saviez-vous ?  Le spotting peut avoir différentes couleurs. La plupart du temps il est foncé, presque marron. Dans ce cas, il correspond donc à du sang oxydé.

2. Qu'est-ce qui provoque

les spottings ?

Pertes de sang pendant l’ovulation

Il peut arriver que vous ayez des spottings au moment de votre ovulation (donc environ deux semaines après la fin de vos règles). Au moment de l’ovulation, un ovule va être relâché pour être fécondé et ce processus peut être accompagné d’un peu de sang. Dans ce cas votre spotting sera sûrement rose clair.

 

Spotting perte de sang ménopause

Votre contraception

Il est assez courant d’avoir des spottings quand on teste une nouvelle contraception. Quand vous prenez une contraception orale comme la pilule, vous ingérez des hormones (de la progestérone et de l'œstrogène). Ces deux hormones vont vous empêcher d’ovuler pour ne pas que vous tombiez enceinte. Votre corps doit s’adapter à de nouvelles hormones ou de nouvelles doses. Ce nouveau traitement peut entraîner au début un dérèglement et donc des pertes de sang. Une fois habituées, ils devraient s’arrêter naturellement. 

Warning ! De la même façon, enchainer deux plaquettes de pilules peut aussi provoquer des spottings !

Si vous portez un stérilet en cuivre, vous pouvez parfois avoir des spottings. Ce type de contraception bouscule aussi votre cycle. Souvent le port du stérilet réduit les règles 


Le saviez-vous ? Les pilules et les anneaux vaginaux sont souvent vendus par lot de trois mois car c’est la durée conseillée pour tester un nouveau contraceptif. C’est le temps qu’il faut en moyenne au corps pour s’adapter. Si au bout des trois mois votre corps ne s’est pas habitué, vous pouvez conclure que ce contraceptif (ou ce type de pilule) ne vous correspond et en change.

Des pertes de sang pendant la grossesse

Déjà le spotting peut vous alerter sur une nouvelle grossesse. C’est un des symptômes annonciateurs. Un peu moins d’un tiers des femmes auraient ce symptôme ! 🤰

Ces spottings peuvent continuer tout au long du premier trimestre. Ils sont souvent causés par la variation soudaine des hormones (encore et toujours elles🙄). 

Par contre, soyez vigilantes ! Des pertes de sang abondantes et foncées, accompagnés de douleurs peuvent indiquer une fausse couche. 

Enfin, si les spottings arrivent vers la fin de votre terme, ils peuvent être le signe que le travail va bientôt commencer.

Blinx culotte menstruel culotte de règle

Spotting = annonce de la ménopause ?

La ménopause est précédée d’une phase appelée la périménopause. Cette dernière peut parfois durer quasiment 10 ans (oui oui rien que ça). Pendant cette période, le corps se prépare car la ménopause est un grand chamboulement. Il y aura donc plusieurs dérèglements hormonaux et donc des spottings.

Pour info, la ménopause arrive en moyenne entre 45 et 55 ans. Elle correspond à l’arrêt du fonctionnement du cycle menstruel.

spotting ist cancer

Symptôme d'une IST ou d'une maladie gynécologique ?

Si les spottings persistent, il y a probablement une raison. Certaines maladies ont pour symptôme des pertes de sang que l’on peut confondre avec des spottings. 

Une IST ou une maladie bien plus lourde comme le cancer ovarien, utérin peuvent en être la source. 

Les spottings peuvent aussi être le symptôme de l’endométriose ou des ovaires polykystiques.

Stress, anxiété, fatigue...

Votre corps peut réagir de façon différente au stress. Le stress correspond à une hormone qui se disperse dans votre corps. Elle va engendrer différents symptômes : maux de têtes, crampes ou encore... spotting !

3. Comment gèrer les spottings ?  

Vous l’avez compris spotting = signe de dérèglement. C’est donc de savoir lire entre les lignes ou… encore les tâches. 

Bien se préparer 

Lorsque vous avez des spottings, votre flux ne sera pas très important. Vous n’aurez pas besoin de mettre de tampons ou de cup. Un petit protège- slip suffit. Encore mieux, vous pouvez enfiler une culotte menstruelle comme celle de Blinx. Ainsi vous serez protégés toute la journée sans avoir besoin d’y penser. Et puis ça vous évitera de salir votre culotte préférée ! 

On l’a aussi vu, les spottings peuvent vous alerter sur un stress trop important. C'est donc le moment de faire une pause et de passer une bonne nuit de sommeil !

Spotting consultation gynéco

 

Consulter son médecin 

Le spotting peut signaler une grossesse, une maladie ou un dysfonctionnement. Afin d’éviter toutes complications (et pour vous rassurer hihi), il est recommandé de prendre un rendez-vous avec votre médecin. 

D’ailleurs, si vous avez du mal à avoir un rendez-vous rapidement avec votre gynécologue, sachez que les sages-femmes peuvent vous conseiller dans pas mal de domaines ! Elles sont aussi bien plus disponibles.  

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés