Votre panier
Votre panier est vide.

PROFITEZ DE 40% DE REDUCTION AVEC LE CODE "BLINX" ET DE LA LIVRAISON GRATUITE JUSQU'À DIMANCHE

L'endométriose, qu'est-ce que c'est ?

 

Endométriose

1. Endométriose c’est quoi 

Endométriose est une maladie encore peu connue et mal dépistée alors qu’elle touche une femme sur 10. Pour mieux la comprendre, Blinx vous explique tout sur l’endométriose.

Comprendre son cycle menstruel 

L’endométriose est une maladie chronique qui touche les organes autour de l’utérus

Pour bien comprendre l’endométriose, il faut déjà connaitre le cycle de la femme et son fonctionnement. 📆

Un cycle menstruel dure entre 21 à 35 jours. Pendant ce cycle, différentes phases vont s'enchaîner. 

La première est la phase des règles et dure 7 jours. Puis vient la phase deux, celle de l'épaississement de l’utérus. En effet pendant 7 jours la paroi de l’utérus appelée l'endomètre va grossir en se gorgeant de sang et de nutriments pour accueillir une potentielle grossesse. 

La phase suivante est celle de l’ovulation. Au cours de cette phase, un ovule à féconder va être relâché par un ovaire. S’il ne l’est pas, on enchaîne sur la dernière phase : le corps se prépare aux règles et l’endomètre s’en ira pour donner les règles.

Endométriose digestive

 

Qu’est ce qui est à l'origine du cycle ? Les différentes phases du cycle sont causées par des variations d’hormones (l'œstrogène et la progestérone) 🎆 

Maintenant vous comprenez parfaitement le cycle menstruel #congraaaatt ! On va vous donc vous expliquer ce qu’il se passe dans le cas de l’endométriose.

L'endomètre va se développer dans le haut de l’utérus et peut remonter jusqu’aux trompes, voire les ovaires. Si votre endométriose se développe autour de votre côlon ou de vos intestins on appelle ça l’endométriose digestive. La  présence de l'endomètre à ces endroits ne sont habituels aura des conséquences.

opération endométriose

Les symptômes de l’endométriose 

Comme l’endomètre est à un endroit où elle ne devrait pas être, cela cause des inflations chroniques.

Le symptôme le plus alarmant est la douleur. Cette douleur survient souvent pendant les règles, pendant une relation sexuelle mais aussi à plein d’autres moments de la vie quotidienne.  

En plus d’être très douloureuses, il y a d’autres conséquences sur les règles. Le flux est souvent très abondant et il n’est pas rare d’avoir des spottings. On associe aussi l’endométriose avec l’infertilité.

Toutefois, tous les maux ne sont pas liés au cycle. Plusieurs femmes déclarent avoir des  troubles digestifs ou urinaires. Enfin, l’un des effets secondaires les plus fréquents est la fatigue chronique. Carence en fer, douleurs… c’est assez dur de travailler et de rester efficace avec de telles douleurs. 

Voilà les symptômes les plus courants, sachez que leur intensité dépend du stade d’avancement de la maladie et de la femme. 

Origine de l’endométriose et problème

Comment on “attrape” l’endométriose ? 😑 Alors l’endométriose ne s’attrape pas comme la grippe. L’endométriose est due à un déséquilibre et à un surplus d’œstrogène.


Toutefois, il y aurait quelques facteurs amplificateurs. Rien n’a été complètement prouvé mais les tampons et les cups pourraient augmenter les chances d’avoir l’endométriose. Dans le doute vous pouvez toujours utiliser d’autres protections comme les culottes menstruelles Blinx.

endométriose digestive

Le problème le plus important avec l’endométriose, c’est qu'elle est encore super mal diagnostiquée. On mettrait en moyenne 7 ans pour diagnostiquer une femme de l’endométriose. Or pendant que la femme subit les douleurs. La maladie se diffuse, devient de moins en moins supportable et traitable.

Pourquoi une telle maladie n’a été plus mise en avant ? Pendant longtemps, le corps médical n’a pas reconnu les douleurs des règles. Les femmes n'étaient pas écoutées/entendues et on les considérait chochottes #patriarcat. Les problèmes féminins ont été relégué au second plan de la médecine pendant pas mal de temps. Ce qui fait que cette maladie n’a été reconnue que très récemment. 

Désormais pour sensibiliser et soutenir les femmes, une journée de soutien est organisée le 24 mars. 

endométriose digestive


2. Comment gérer l’endométriose ?  

Des réponses hormonales 

Si vous pensez reconnaître chez vous les symptômes de l’endométriose chez vous, parlez-en à votre médecin. Il y a des spécialistes de l’endométriose. Cet article ne peut en aucun cas remplacer un avis médical. 

La plupart du temps, l’endométriose est repérée par une échographie. Toutefois elle peut prendre des formes très différentes selon les femmes et son état d’avancement.

Une fois diagnostiquée, on propose souvent plusieurs traitements hormonaux: 

1- les contraceptions oestroprogestatives

Cette contraception supprimerait complément les règles. 

2- Les DIU et implants

Les options 1 et 2 diffusent et rééquilibrent les hormones présentes dans le corps. Ce traitement permet donc d'atténuer les symptômes… Toutefois, il ne soigne pas l’endométriose.

En dernier recours, vous pouvez opter pour une opération qui retire les lésions de l’endométriose. 

Opération endométriose

Traitement naturel des symptômes 

Pas mal de solutions naturelles pourraient aussi aider. Ces alternatives ne fonctionnent pas sur toutes les femmes, mais elles peuvent vous donner des pistes de recherches. 

On peut penser au yoga et les médecines douces comme l'acupuncture, à la naturothérapie aident à gérer les douleurs de façon ciblée. Elles peuvent être une bonne alternative. 

En effet, certains compléments alimentaires aident à réguler les hormones. Ils aideraient à apaiser les effets de l’endométriose. Comme l’endométriose peut entraîner des troubles digestifs, un changement dans votre alimentation est aussi une option potentielle. 

On fait comment ? 🍑 Pour retrouver un certain équilibre vous pouvez essayer d’exclure des aliments plus ou moins irritants pour apaiser votre intestin. Vous pouvez commencer par diminuer ou retirer de votre alimentation la viande rouge, le sucre, le lactose ou encore le gluten. Il est très vivement conseillé de manger bio et d’avoir un apport quotidien en oméga 3 (en consommer diminuerait le risque de 22%)


PS: Noter que ce régime alimentaire permettrait aussi de réduire les risques de contracter l’endométriose. La National Health Study montre que le mode de vie et l’alimentation pourraient avoir un impact. 

gynecologue spécialiste endométriose

Endométriose : grossesse et stérilité ?

Endométriose = stérilité ? 

On entend souvent qu’avoir l’endométriose empêcherait de tomber enceinte. 

Alors oui et non. Déjà cela dépend de la maladie. Si l’endométriose est à ses débuts il ne devrait pas y avoir trop de souci. Toutefois, la maladie peut jouer sur la qualité de l’ovulation et sur la facilité à s’implanter dans l’utérus. Cela dépend réellement du cas.  Avec un traitement efficace, une femme avec de l’endométriose peut avoir un bébé. 

Par contre, il existe une situation (avec un avancement conséquent de la maladie) où il sera plus compliqué de procréer. Alors cela n’a pas  encore été prouvé mais on estime que 30-40% des femmes qui ont l’endométriose ne peuvent pas avoir d’enfant. Dans tous les cas, votre gynécologue ou votre spécialiste de l’endométriose vous aidera à trouver la solution. 

La grossesse, un moyen de guérison ? 

Apparemment la grossesse guérirait de l’endométriose. Alors ça n’a pas été prouvé mais le bouleversement hormonal lorsque l’on est enceinte permettrait réduire l’avancement de l’endométriose. Après l'accouchement, l'endométriose serait stoppée et le reprendrait plus.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés