Votre panier
Votre panier est vide.

PROFITEZ DE 40% DE REDUCTION AVEC LE CODE "BLINX" ET DE LA LIVRAISON GRATUITE JUSQU'À DIMANCHE

Les règles dans le monde

Les règles dans le monde

Plus de deux milliards de femmes sont en âge d’avoir leurs règles dans le monde. Pourtant la situation varie en fonction de la société dans laquelle elles évoluent. Prix des protections, soutien de la femme pendant les règles, rituels et croyances… chaque pays a sa façon d’aborder les règles et certaines sont plus chanceuses que d’autres. Aujourd’hui Blinx vous donne une vision 360 des différentes situations dans le monde 🗺️

cycle menstruel

1. Les règles : un facteur d’exclusion 

Préjugé culturel, honte et stigmatisation, les règles sont bien souvent un facteur d’exclusion sociale.

Les règles, encore un tabou ? 

Oui ! Avoir ses règles est encore un tabou ! Même si le voile est entrain de se lever dans pas mal de pays, l’affaire n’est pas gagnée ! Le sang et le sang menstruel sont associés à des blessures ou à la maladie. Voilà pourquoi le rapport aux règles reste assez compliqué. Ainsi dans beaucoup de cultures, les règles seront associées à l’impureté voire à un danger (pour la femme et pour son entourage 🙃🙃🙃).  

Même nommer les règles est honteux ! Beaucoup n’osent pas dire ouvertement qu’elles ont leurs règles ou utilisent un autre mot. 

Le manque d’informations autour du cycle menstruel ne fait que gonfler le mystère. En effet, l’accès à l’éducation n’est pas le même pour tous et toutes. Le fonctionnement de l’appareil génital féminin est souvent délaissé au profit d'autres matières comme l’écriture ou les mathématiques. 

comprendre les règles

Les règles sont vues comme impures 

Perdre du sang tous les mois était/est souvent considéré comme une impureté 🩸 C’est pourquoi, la femme qui a ses règles est parfois mise à l’écart pendant cette période. 

C’est au Népal que les coutumes atteignent leur apogée. Le Chaupadi est une pratique ancestrale hindoue qui consiste à mettre les femmes à l’écart pendant leurs règles. La femme réglée passe donc plusieurs jours bannie dans une cabane. Elles ont interdiction formelle de fréquenter d’autres membres de la communauté ou des animaux par crainte de les contaminer. En plus d’être mises à l’écart de toute la vie sociale de la communauté elles encourent plusieurs risques comme faire face à du harcèlement ou à un climat hyper hostile. Les filles ne peuvent pas aller à l’école pendant plusieurs jours, et n’ont pas accès à des infrastructures sanitaires ou des protections hygiéniques. Malgré l’interdiction du Chaupadi, l’isolement et le manquement aux soins de base, les femmes sont souvent obligées de s’y plier à cause de la pression sociale. 

Dans d’autres pays comme la Bolivie, beaucoup croient que les règles donnent le cancer. Ainsi pendant les règles les femmes n’ont pas le droit de mettre leurs tampons ou serviettes usagés dans les poubelles communes ou se doucher dans la salle de bain familiale !

Encore une fois, une mauvaise connaissance du cycle menstruels entraînent des croyances qui stigmatisent les femmes. Peu à peu, il se forme autour des règles un halo de honte, de mystère.

culottes menstruelles pas cher

Un accès restreint aux protections 

Comme les règles sont considérées comme impures, trouver des protections hygiéniques n’est pas toujours facile. 

Si on vous a déjà parlé de la précarité menstruelle en France, elle est aussi répandue dans le monde. Parfois, ce n’est pas juste les protections qui ne sont pas abordables financièrement 💲💲💲 Il y a des pays où les protections ne sont pas en vente dans les magasins. 

Comme il n’y a pas de serviettes ou de tampons pour absorber le sang des règles, elles utilisent des chiffons ou des morceaux de vêtements qu’elles gardent pendant toute la journée. Ces alternatives de fortune peuvent entraîner des infections voire des chocs toxiques selon le type de protection.

Selon les régions, les ressources en eau sont faibles. Il n’est pas toujours possible de laver les protections. Voilà encore un facteur de précarité pour les femmes et leur santé.

Sachez que Blinx agit chaque jour contre la précarité menstruelle en reversant des culottes menstruelles à des associations ! 

Tabou règles

Les idées les plus crazy 

Bon juste pour vous montrer à quel point les idées reçues autour des règles peuvent virer au ridicule, voila à les croyances les plus saugrenues autour du cycle menstruel !

Direction le Japon maintenant ! Sachez qu’une femme ne peut pas être maitre sushi. En effet, les règles déséquilibreraient le goût. Il serait donc impossible pour une femme de faire de bons sushis 🍣🙄🍣🙄

Toujours dans la thématique cuisine, une croyance française affirme que pendant les règles une femme ne doit en aucun cas faire de la mayonnaise 👩‍🍳La proximité avec le sang menstruel la ferait tourner.

2. La situation évolue ! 

Quid du congé menstruel ?

Le congé menstruel c’est comme les licornes, tout le monde en a entendu parler mais personne ne l’a vu.  

Le congé menstruel, c’est quoi ? 

Le congé menstruel permettrait aux femmes qui souffrent trop pendant les règles d’être arrêtées. Dans plusieurs pays, les douleurs de règles sont reconnues comme un facteur de baisse de la productivité. Mal de ventre parfois aigu, lourde fatigue ou endométriose, il n’est pas toujours facile de travailler efficacement. À l’image du congé maladie, il serait possible d’avoir un congé payé ou non 🛀🏿

Si une partie de la population approuvait la mise en place du congé menstruel, certaines femmes alertent sur les effets collatéraux d’une telle mesure. En effet, un tel congé pourrait discriminer les femmes à l’embauche. 

Sororité

Comme on vous l’expliquait plus haut : le congé menstruel n’est pas trop d’actualité en Europe. A contrario, en Indonésie, à Taïwan ou en Corée du Sud, le congé est mis en place depuis plusieurs années ! Les modalités varient mais c’est déjà une avancée !  👏🏽👏🏽

Le prix des tampons et des serviettes 

Prise charge des protections hygiéniques ? C’est déjà le cas en Ecosse ! Depuis 2018, les serviettes, tampons et tutti quanti sont gratuites ! 

Par ailleurs, plusieurs pays comme le Kenya, la Suisse ou l’Australie sont entrain d’ouvrir le débat autour d’une TVA à 0% pour les protections hygiéniques.

Le saviez-vous ?  🧙‍♀️

On rouvre les livres d’économie ! La TVA est le taux sur la valeur ajoutée. C’est une taxe inclue dans le prix de tout ce que nous achetons (pain, coupe de cheveux, livre, culottes menstruelles ou tampons) 🤓

Le taux de la taxe diffère en fonction du biens. Les produits considérés comme essentiels (= biens de premières nécessités) sont moins taxés pour que le plus grand nombre y ait accès. Ils sont taxés à 5,5%. 

Pourtant en France, les protections périodiques ne font pas dans cette catégorie ! Ils sont donc taxés à 20%. Baisser la taxe à 5,5% ou à 0% engendrerait une baisse du prix et les rendrait plus abordables !

Taxe rose

Libérer la parole

De plus en plus de femmes ou d'associations s'organisent pour briser le tabou des règles et donner accès à des protections ! 

Le 28 mai est, depuis 2014, le Menstrual Hygiene Day  : une journée dédiée aux règles ! Voilà une bonne façon d'informer sur le cycle menstruel à travers le monde ! 

Par ailleurs, il existe de plus en plus d'alternatives aux serviettes et aux tampons qui sont bien moins chères, plus safe et plus écolo comme les culottes menstruelles ! Les culottes de règles Blinx sont là pour faciliter la vie des femmes ! 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés