Votre panier
Votre panier est vide.

Profitez de la livraison offerte et de 40% de reduction avec le code "blinx" jusqu'à dimanche

Est ce que c’est normal de ne pas avoir mal pendant ses règles ?

je n'ai pas mal pendant mes regles

Les médias parlent d’endométriose à longueur de journée et vous entendez vos copines vous dire qu’elles se tordent de douleur chaque mois pendant leurs règles. Pourtant, vous avez toujours vécu vos règles sans douleur. Est-ce normal ? Faut-il s'inquiéter ?  

Même si vous avez l’impression que les règles sont forcément douloureuses, ce n’est pas nécessairement le cas. Les règles sont synonymes de bonne santé, c’est d’autant plus une chance qu’elles ne soient pas douloureuses. Ici, nous vous expliquerons pourquoi il ne faut pas s’alarmer si vos règles ne font pas mal et nous vous détaillerons les causes ! Pour celles qui ont de façon inhabituelle des règles sans douleur, vous trouverez aussi des explications dans l’article !

Go, on commence sans plus attendre ! 

1. Les règles ne sont pas censées faire mal 

Les règles ne doivent pas vous faire mal ou vous handicaper au quotidien ! On vous explique donc pourquoi tout va bien !

1. Les règles sont synonymes de bonne santé 

Les règles sont le signe que votre cycle menstruel fonctionne bien. En effet, les règles sont la première étape du cycle. La plupart du temps, si les règles apparaissent c’est que les autres phases du cycle se sont déroulées normalement. Il faut donc prendre ce premier point en compte : vous êtes en bonne santé.

2. L’origine des règles douloureuses est inconnue

La douleur et les crampes sont les éléments les plus handicapants des règles. Sans cela, vivre ses règles serait beaucoup plus simple. Pourtant on ne sait pas bien ce qui les provoque 🩸🩸

Douleurs de règles = origine mystère

Et oui, les médecins ne savent pas vraiment pourquoi les règles sont douloureuses. Il y a d’ailleurs peu de médicaments efficaces. 

Les sources de douleurs probables sont 

  • La contraction musculaire
  • L’inflammation 
  • Un déséquilibre hormonal

Comme on a du mal à expliquer pourquoi, quand et comment les crampes arrivent, c’est aussi compliqué d’expliquer pourquoi il n’y a pas de douleur. 

3. Posez-vous les bonnes questions ! 

Est-ce que vos règles ont toujours été sans douleur ? Est-ce la première fois ? Avez-vous changé des choses dans votre routine et votre environnement ? 

Ces questions ne sont pas prises à la légère. Elles peuvent réellement vous éclairer sur ce qui vous arrive ou à prendre conscience de l’impact d’autres éléments de votre vie. 

Il faut aussi être sûr que ce sont des règles ! En effet, une femme peut avoir des pertes de sang en dehors du moment des règles. On appelle cela des spottings. Ils ne font pas mal ! La présence ponctuelle de spottings ne doit pas vous inquiéter. Par contre s’ils deviennent récurrents, pensez à consulter votre médecin, votre sage-femme ou votre gynécologue. 

Comme toujours, il faut écouter son corps et étudier ses changements pour rester en paix avec soi-même et en bonne santé  🌞 

2. Cherchez les changements 

Les règles varient énormément d’une femme à une autre ou d’un cycle à l’autre. Ici on étudie donc vos changements et vos réponses.

1. J’ai arrêté ma contraception hormonale 

L'arrêt de la pilule contraceptive, d’un anneau vaginal ou d’un patch va considérablement influencer votre cycle. En effet, ces méthodes contraceptives utilisent des hormones qui contrôlent votre cycle. En d’autres termes sous pilule, vous allez la prendre pendant 3 semaines puis passer à la semaine de pause en prenant un placebo (ou rien du tout selon la pilule). 💊

Dis Cindy, comment fonctionne une pilule ? 

La pilule est une contraception hormonale orale. Chaque jour vous allez avaler un cachet contenant des hormones qui régulent celles que vous avez dans votre corps. La plupart des pilules empêchent l’ovulation et vous empêchent donc de tomber enceinte 💊

2. Je suis en plein retour de couches  

Pendant une grossesse vous n’avez pas de règles. Ainsi, la fécondation de l’ovule va arrêter le cycle menstruel le temps de la grossesse 🤰

Le retour de menstruation se fait après l’accouchement en post partum mais pas toujours directement. Le temps de l’allaitement, une femme n’aura pas ses règles. Elles ne reviendront qu’une fois l’allaitement terminé.  

Pourquoi pas de règles pendant l’allaitement ?

La prolactine entraîne la production du lait chez la femme. Elle est présente seulement chez les personnes enceintes. Elle est présente en forte quantité après l’accouchement et la création de cette hormone est favorisée par la tétée. Si l’enfant ne tète pas, il n’y aura pas plus de stimulation et donc de lactation. C’est un mécanisme du corps assez simple. En effet, il "empêche" la mère de tomber enceinte car elle est en train de nourrir le nourrisson. 

 Une fois que l’allaitement est fini, les règles vont revenir. On dit souvent que les premières règles ( = le retour de couches) sont beaucoup moins douloureuses. 

De la même façon, il ne faut pas confondre les lochies et le retour de couche. Les premiers correspondent à une évacuation normale de sang, et de nutriments après l’accouchement. Ils n’ont rien à avoir avec les règles. 

3. Vous êtes en plein changement hormonal

Un changement hormonal est l’un des facteurs les plus connus expliquant un changement dans vos règles. 

Le changement peut être causé par une grossesse récente ou un arrêt de contraception hormonale par exemple.

Il est assez courant de voir des personnes qui prennent la pilule pour des règles douloureuses depuis leurs 17 ans l’arrêter et se rendre compte que leurs cycles sont bien plus agréables.  

La sortie de l’adolescence engendre une stabilisation hormonale. Les premières règles ont tendance à être super abondantes et archis douloureuses. Cela s’apaise avec le temps  

Pour ce qui est de la grossesse, c’est donc aussi un bouleversement hormonal qui peut avoir des conséquences très cool sur votre corps. Par exemple, il arrive que des femmes souffrant d’endométriose ou des SOPK ne contractent plus cette maladie (ou qu’elle se stabilise) avec une grossesse 😱 Si vous souffrez d'un de ces syndromes et que vous ressentez beaucoup moins de symptômes - notamment des règles moins douloureuses, allez consulter un médecin ! Peut-être auriez-vous une bonne nouvelle ! 

4. Et si c’étaient des “fausses” règles ?

Comme on vous l’expliquait ci- dessus, les règles sous pilule ne sont pas des règles naturelles. En d’autres termes, elles ne sont pas le fruit d’un cycle menstruel mais sont causées par la semaine de pause. 

Il n’est donc pas incompatible de tomber enceinte (si oubli par exemple) sous pilule et de quand même avoir ses règles. On ne dit pas ça pour vous inquiéter, je veux juste vous rappeler que les contraceptifs ne sont pas fiables à 100%. Il faut donc faire un peu attention aux signes avant-coureurs.

Ainsi des règles anormalement peu douloureuses ou retardées sont dans ce cas à prendre au sérieux.  

D’autre part, cela peut aussi être des règles d'anniversaire 🎂En effet, certaines personnes tombent enceintes mais continuent à avoir des règles au bout du premier mois. Ce n’est pas un problème mais ça peut en inquiéter plus d'une !  

Vivez vos règles en douceur ! 

Arrêt de pilule, retour de couche, fin de l’adolescence ou seulement touchée par la grâce #chanceuse, vous n’avez plus mal pendant les règles ! Il ne faut donc pas vous inquiétez, vous savez désormais qu’il y a plein d’explications ! 

En attendant pour vivre vos règles encore plus sereinement, vous pouvez tester les culottes de règles ! Grâce à elles, plus besoin de protections hygiéniques jetables ! Il suffit de mettre une culotte menstruelle le matin et hop c’est parti pour la journée. 

0 douleur et 100% confort ! Que demander de plus kiffer ses règles ! 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés